Hommages – L’honorable Tommy Banks

Honorables sénateurs, c’est un plaisir pour moi de rendre hommage au sénateur Tommy Banks, qui est lui-même un hommage au Sénat.

Dans quel autre pays une personne qui a eu une longue et riche carrière dans le monde des arts et de la culture, comme musicien, chef d’orchestre, défenseur des arts et personnalité de la télévision, peut-elle être nommée à un poste où elle peut contribuer à l’élaboration des lois et des politiques nationales?

Le sénateur Banks est un exemple vivant de tout ce qui est grand et distinct en ce lieu. Ne devant sa réussite qu’à lui-même, c’est un penseur indépendant et consciencieux qui prend les choses au sérieux.

C’est un homme moderne qui respecte les grandes traditions du Parlement. Dans l’exercice de mes fonctions de whip de l’opposition, j’ai toujours apprécié l’engagement du sénateur Banks envers le travail que nous faisons ici et au sein des comités. Il répond toujours à l’appel quand on lui demande d’assister à une réunion ou de remplacer quelqu’un. Merci, Tommy, de m’avoir facilité la tâche.

Lorsque le sénateur Banks entre quelque part, y compris dans cette salle, on le sait toujours. Il arrive prêt à participer. C’est un orateur éloquent et cultivé. Il se sert de la langue avec art dans les débats et les discussions. Il présente ses arguments comme on doit les présenter, avec compassion, conviction et un désir authentique de collaborer. Lorsque le sénateur Banks s’intéresse à une question, on peut être sûr qu’il glanera tous les renseignements possibles sur le sujet et qu’il se fera une idée en conséquence.

Il suffit de considérer ses réalisations remarquables à titre de président du Comité sénatorial permanent de l’énergie, de l’environnement et des ressources naturelles, ainsi que les mesures législatives qu’il a parrainées au fil des ans. Il est facile de voir avec quelle passion il cherche à protéger l’environnement. Tommy, j’ai beaucoup appris de vous au cours des réunions du Comité de la défense.

Au-delà des dimensions critiques du Sénat, ce qui importe pour le sénateur Banks, pour Tommy, c’est ce qu’il croit être juste et dans l’intérêt des Canadiens. À plusieurs occasions, ses paroles et ses actes m’ont inspiré et m’ont amené à examiner sérieusement les répercussions des lois et des politiques sur notre société. C’est ici, au Sénat, que ce genre de réflexion doit se produire.

Sénateur Banks, je voudrais, pour conclure, vous dire que je vous suis reconnaissant de votre énorme contribution au Sénat et aux gens que nous servons. J’ai hâte d’entendre parler des grandes choses que vous ferez après votre départ. Je sais que vous continuerez à défendre les programmes de musique à l’école et que les enfants canadiens profiteront de vos efforts par toutes sortes de moyens. Je sais aussi qu’il y aura quelques grands projets de musique à l’avenir. Vous pouvez être sûr, Tommy, que je serai aux aguets. Bravo!