La Journée des Jeux olympiques spéciaux sur la Colline

Honorables sénateurs, c’est une journée spéciale aujourd’hui parce que j’ai fait la connaissance de Brennan White. Vous aussi avez peut-être fait la connaissance aujourd’hui de personnes comme Brennan White. Brennan est atteint du syndrome de Down et il est un athlète des Jeux olympiques spéciaux. Nous soulignons aujourd’hui la Journée des Jeux olympiques spéciaux sur la Colline.

Brennan et d’autres athlètes des Jeux olympiques spéciaux nous en apprennent beaucoup sur de bien bonnes choses, comme une vie réussie, l’amour, les câlins et pourquoi les athlètes des Jeux olympiques spéciaux sont importants dans notre pays. Au bout du compte, en ce qui concerne les athlètes des Jeux olympiques spéciaux, que ce soit en cette Journée des Jeux olympiques spéciaux sur la Colline ou n’importe quel autre jour, il y a trois mots dans mon vocabulaire qui sont importants, c’est inclusion, inclusion et inclusion.

Depuis mon arrivée au Sénat il y a presque 13 ans, je m’efforce d’aider les personnes atteintes de déficience intellectuelle, qu’il s’agisse d’autisme, du syndrome de Down bien sûr ou de toute autre forme de déficience intellectuelle, et je m’intéresse au rôle qu’elles jouent dans notre société. Si les sénateurs n’ont pas encore rencontré aujourd’hui les athlètes des Jeux olympiques spéciaux, ils auront la chance de le faire ce soir à 17 h 30 dans la salle du Commonwealth. Ces athlètes ont rencontré des parlementaires, et ils sont venus ici pour discuter de l’influence positive des Jeux olympiques spéciaux sur la vie de milliers de Canadiens.

Je suis heureux de vous informer que, aujourd’hui à midi, la sénatrice Nancy Greene Raine, de même que Mike Lake, mon ami à la Chambre des communes, ont joué une partie de soccer avec moi sur la Colline du Parlement. La partie a été chaudement disputée et s’est soldée par un match nul 4 à 4. J’ai réussi à lancer le ballon à un athlète des Jeux olympiques spéciaux, qui a marqué le but égalisateur quelques secondes avant la fin de la partie. Ces athlètes sont si heureux de voir les parlementaires participer à quelque chose d’aussi important, qui favorise entre autres la santé et la condition physique. Nous avons tous eu une expérience amusante et mémorable.

Il y a un message publicitaire à la télévision montrant un homme qui fait de la musculation, et on peut l’entendre dire : « Montrez-moi l’argent ». À la fin de la publicité, il dit : « L’argent, ce n’est pas important. » Or, vous savez quoi? Au bout du compte, c’est une question d’argent parce que dans le budget de 2018 — et non dans celui de 2017 —, nous espérons que le nouveau ministre des Finances sera aussi généreux que l’ancien ministre des Finances, Jim Flaherty, qui a été très bon à l’endroit de Jeux olympiques spéciaux Canada en leur accordant un financement durable de cinq ans. Cette organisation est un mouvement sportif, et non un organisme de bienfaisance, et elle joue un rôle important au Canada.

Je rappelle aux sénateurs que cet événement a lieu à 17 h 30 ce soir dans la salle du Commonwealth. Mark Tewksbury et des athlètes qui ont participé aux Jeux olympiques spéciaux seront de la fête. La ministre des Sports et des Personnes handicapées, Carla Qualtrough, sera également au rendez-vous.

En définitive, ces athlètes sont des gagnants dans la vie. D’ailleurs, je me permets de vous rappeler leur mot d’ordre : « Que je sois victorieux, mais si je n’y parviens pas, que je sois courageux dans l’effort. » Honorables sénateurs, aujourd’hui, j’ai été brave dans l’effort. Merci beaucoup.