La Journée internationale des personnes handicapées

Honorables sénateurs, nous soulignons aujourd’hui la Journée internationale des personnes handicapées. Je dédie mon intervention à l’honorable sénatrice Asha Seth. Cette année, honorables sénateurs, le thème de la journée est « Développement durable : la promesse de la technologie ».

Nous sommes tous en mesure de reconnaître l’impact de la technologie dans presque tous les aspects de la vie. Il est incroyable de constater, par exemple, combien les technologies de l’information et des communications ont évolué rapidement, et la mesure dans laquelle elles affectent notre travail, nos liens avec autrui, notre accès à l’information et, en conséquence, nos perspectives du monde.

Au Canada, 8 personnes handicapées sur 10 font appel à un quelconque dispositif de soutien pour mener leurs activités quotidiennes. La plupart de ces dispositifs reposent sur la technologie, comme les ordinateurs spécialisés, les fauteuils roulants électroniques et les prothèses auditives. Malheureusement, ce sont des obstacles que même les technologies les plus avancées ne peuvent surmonter qui nous empêchent de réaliser l’égalité des chances dans l’emploi et l’inclusion dans le milieu de travail. Les craintes et les attitudes négatives à l’égard de l’embauche de personnes handicapées figurent parmi ces obstacles.

Environ 800 000 Canadiens en âge de travailler ne participent pas à la population active. Statistique Canada nous apprend que le taux d’emploi parmi les Canadiens handicapés âgés de 25 à 64 ans est de 49 p. 100, comparativement à 79 p. 100 pour les personnes non handicapées. Voilà qui devrait nous donner à réfléchir.

Ce ne sont pas seulement les personnes concernées qui sont limitées par cette situation, mais bien l’ensemble de la population, qui est incapable d’atteindre son plein potentiel. La diversité et l’inclusion dans le milieu de travail nous touchent tous de près. Ce sont des valeurs sociales, et il est temps que nous les respections. En ce moment même, les employeurs de tous les secteurs ont accès à des personnes talentueuses qui peuvent contribuer à l’atteinte de leurs objectifs professionnels. Il est absurde que les pénuries de main- d’œuvre fassent toujours les manchettes alors que nous avons toute cette main-d’œuvre disposée à travailler. Le fait est que des milliers de personnes handicapées sont hautement qualifiées, extrêmement motivées et au chômage.

Demain, j’organise un déjeuner-causerie spécial pour souligner la Journée internationale des personnes handicapées. Il y a beaucoup de gens que j’aimerais vous présenter dans la salle 256-S de l’édifice du Centre, entre midi et 13 h 30. Vous êtes tous invités à vous joindre à d’autres parlementaires, à des représentants d’organismes œuvrant pour les personnes handicapées, à des leaders d’opinion et à des membres du milieu des affaires pour saluer le talent et les aptitudes des personnes handicapées, ainsi que leur contribution à la société. On présentera aussi un documentaire intitulé Talent Untapped, réalisé par Anna-Karina Tabuñar. Les raisons d’assister à cet événement sont nombreuses et elles sont toutes bonnes. J’espère avoir le plaisir de vous y voir.