L’Abilities Centre

Honorables sénateurs, chacun de nous a ses propres espoirs et objectifs pour lui-même ou elle-même, ses proches et le monde en général. Bien entendu, il en est de même pour les Canadiens qui vivent avec un handicap physique, intellectuel ou mental. Leurs rêves et leurs aspirations sont aussi uniques qu’ils le sont eux-mêmes, à une exception près : tous ont le désir de l’inclusion.

Plus tôt ce mois, j’ai eu le privilège de visiter un complexe incroyable à Whitby, en Ontario, appelé Abilities Centre. Inauguré en juin 2012, ce complexe est essentiellement un centre communautaire offrant des activités sportives, artistiques et sociales et fondé sur une mission d’inclusion. Partout dans ce complexe ultramoderne de 125 000 pieds carrés, j’ai remarqué qu’on avait mis en place toutes sortes de dispositifs pour rendre le complexe et ses programmes accessibles.

Un slogan inspirant, « Investissons dans ce qui compte », guide les activités de financement du centre. Les différents ordres de gouvernement ont tous répondu à l’appel, de même que des entreprises et des particuliers très généreux. En effet, la création d’un organisme comme l’Abilities Centre requiert un financement considérable et une bonne participation de la collectivité, mais ses objectifs et ses retombées positives peuvent changer la vie d’une multitude de gens et de l’ensemble de la communauté. Investir dans l’Abilities Centre procure un rendement considérable et durable.

Feu l’honorable Jim Flaherty et son épouse ont planté les premières graines de cette idée qui allait devenir un lieu de transformation et une invitation à profiter pleinement de la vie. C’est en voyant grandir leur fils adoré, atteint d’un handicap intellectuel, qu’ils ont imaginé l’Abilities Centre.

Le centre compte au-delà de 3 000 membres et il a donné plus de 70 abonnements à des particuliers et à des familles dans le besoin. De toute évidence, un endroit comme celui-là répond à un réel besoin. Je félicite Mme Flaherty et feu son époux, Jim Flaherty. Le centre est un endroit fantastique. Si vous passez par Whitby, allez y faire un tour.

Ottawa et d’autres villes canadiennes devraient, elles aussi, avoir un complexe semblable à l’Abilities Centre. C’est pourquoi je suis fier de travailler, avec un groupe de planification, à faire de ce rêve une réalité.

Honorables sénateurs, oublions nos allégeances politiques et unissons nos efforts afin que les Canadiens vivant avec un handicap aient ce dont ils ont besoin, une collectivité à laquelle ils participent pleinement et où ils peuvent réaliser leurs rêves et leurs objectifs. Aujourd’hui, demain ou un autre jour, c’est toujours le moment idéal pour mettre la main à la pâte et appuyer ces efforts.

Un jour viendra où nous verrons notre propre version de l’Abilities Centre s’établir et offrir ses services dans cette ville, et peut-être même mettre en valeur un secteur jusque-là sous-utilisé, comme les plaines LeBreton. Alors, vous pourrez dire que vous avez entendu l’idée pour la première fois ici même, au Sénat.