La Journée mondiale du lavage des mains

Honorables sénateurs, si vous êtes comme moi, vous avez assez entendu parler de lavage de mains. Les sénateurs savent à quel point c’est important pour protéger votre santé et pour empêcher la propagation de la maladie, particulièrement dans le contexte de l’épidémie de grippe H1N1.

Toutefois, il y a ailleurs dans le monde une autre épidémie qui tue 3,5 millions d’enfant chaque année, soit l’épidémie de maladies intestinales et de pneumonie.

Honorables sénateurs, les mêmes pratiques en ce qui concerne le lavage des mains qui nous garderont en santé et qui nous protégeront contre la grippe pourraient sauver bon nombre de ces enfants, mais l’eau, le savon et l’éducation ne sont pas toujours à la portée de ceux qui vivent dans la plus grande pauvreté.

Le 15 octobre, nous avons célébré la Journée mondiale du lavage des mains pour sensibiliser la population à l’importance de cette pratique pour la santé et le développement. Le slogan « Des mains propres pour sauver des vies » nous rappelle qu’un geste aussi simple peut avoir des effets aussi importants. Le lavage des mains nous protégera contre la grippe et aidera les enfants partout dans le monde à être en meilleure santé.

Faisons notre possible pour tendre la main — une main propre — et venir en aide à ceux qui vivent dans des pays où les éléments essentiels à l’hygiène de base, soit l’eau et le savon, sont hors de la portée de beaucoup trop de gens.

Nous savons que la santé et l’éducation sont les fondements d’une société sûre et prospère. Le Canada en est un exemple. Nous devons faire davantage pour aider les habitants d’autres pays à être en santé aussi.

Appuyons le travail du Fonds mondial pour l’assainissement, qui demande au Canada une contribution de 10 à 15 millions de dollars. Cet argent aidera à faire en sorte que le lavage des mains devienne quelque chose que tout le monde fait, plusieurs fois par jour, partout dans le monde. Ce sera un pas important vers un monde plus sain, un monde meilleur — ce que nous souhaitons tous.