Hommages l’honorable Norman K. Atkins

Kemp, mon témoignage en est un d’amitié à l’égard d’un mentor, amitié qui remonte loin. Cette amitié a commencé il y a des décennies, lorsque Dalton Camp, Finlay MacDonald et Norm Kempton Atkins apportaient leur formidable talent à de nombreuses campagnes progressistes conservatrices dans différentes élections provinciales aussi bien que fédérales.

Au moment où Norman Atkins créait la Grosse Machine bleue, en Ontario, j’étais un jeune journaliste en début de carrière. Après être entré au Cercle national des journalistes, j’ai commencé à entendre Dalton raconter des histoires sur Norman. Ensuite, j’en ai entendu d’autres racontées par Finlay MacDonald. La campagne électorale conservatrice de 1984 m’a donné encore d’autres occasions de voir la Grosse Machine bleue à son meilleur, et c’est Norman qui était aux commandes.

Personne n’aurait pu prédire, il y a tant d’années, que ce progressiste-conservateur deviendrait le mentor politique d’un tout nouveau sénateur libéral. Norman Atkins est mon mentor au Sénat. Il est ma source de sagesse politique. C’est vers lui que je me tourne pour des conseils.

Je n’étais pas certain de vouloir le poste de whip de l’opposition lorsqu’on me l’a offert. J’ai demandé à Norman ce qu’il en pensait. Il a répondu : « C’est une occasion, saisis-la. » J’ai maintenant quelqu’un à blâmer.

Lorsque j’ai eu besoin de conseils au sujet de mon projet de loi d’initiative parlementaire sur l’autisme, entre autres, c’est Norman qui m’a encouragé à poursuivre la lutte pour cette cause importante. Comme tout bon mentor, c’est un exemple vivant et un modèle. Son intégrité et sa générosité d’esprit sont des traits de caractère qui inspirent les autres.

Ses conseils à de futurs premiers ministres provinciaux et fédéraux, son dévouement pour le service public et son respect des institutions sont une source d’inspiration pour ceux qui le suivront au Sénat. Nos enfants seraient bien avisés de comprendre sa pensée et ses convictions. Le courage et la dignité dont il fait preuve au quotidien en raison de sa difficile condition physique illustrent bien sa force de caractère. Il restera toujours mon mentor.

Je tiens à le remercier.

Son second prénom est peut-être Kemp, ou Kempton, mais pour les sénateurs, Mary, son second prénom est « intégrité ».