2012 jeux d’hiver Olympiques spéciaux Canada

Honorables sénateurs, la semaine dernière, j’ai eu le grand plaisir de me rendre à St. Albert, en Alberta, une ville magnifique et riche en histoire où ont vécu plusieurs collectivités métisses, autochtones et françaises, un fait souvent méconnu à propos de cette région de l’Alberta. Je crois que c’est aussi là qu’habitent les 100 cousins de Jean Chrétien, mais je m’écarte du sujet.

J’étais à St. Albert pour prendre la parole à l’occasion de l’ouverture des Jeux olympiques spéciaux d’hiver. C’était une journée d’hiver idéale; la lumière était splendide et l’air, pur et frais.

Ce fut aussi un moment excitant à partager avec les 650 athlètes des Jeux olympiques spéciaux qui, animés d’une grande fébrilité, étaient fin prêts à participer à la compétition après plusieurs mois d’entraînement

Je me suis rendu en Alberta pour célébrer le courage et le talent des athlètes et pour souhaiter à chacun et chacune un énorme succès dans leur discipline.

Sept épreuves sportives étaient au programme : le ski alpin, le ski de fond, le curling, le patinage artistique, le patinage de vitesse, le hockey en salle et la raquette.

Il n’y a rien qui me plaise plus dans ma carrière de sénateur que d’avoir l’occasion de rencontrer des personnes extraordinaires et courageuses qui apportent des changements positifs dans le monde, comme les athlètes des Jeux olympiques spéciaux. Ils ont réellement le même dévouement et le même dynamisme que tout autre athlète de haut niveau. Le thème des jeux de cette année véhiculait justement cette idée : « Tout aussi audacieux. Ici pour gagner ».

L’entraînement, la passion et l’engagement jouent un rôle important dans la performance d’un athlète, mais l’encouragement de sa famille, de ses amis et de sa collectivité est aussi très important. Si l’on compte tous les entraîneurs, les directeurs sportifs et les bénévoles qui ont accompagné les athlètes ainsi que leurs familles et leurs amis qui sont venus les encourager, plus de 2 500 personnes de partout au pays ont assisté aux jeux. Les 10 provinces, Yukon et les Territoires du Nord-Ouest étaient représentés.

Dans le discours que j’ai prononcé à la cérémonie d’ouverture, j’ai dit que les athlètes qui participent aux Jeux olympiques spéciaux sont des hommes et des femmes qui ont du cœur au ventre et qui se donnent corps et âme. Par-dessus tout, les athlètes des Jeux olympiques spéciaux nous apprennent ce qu’est la vraie signification du sport. Leur esprit de compétition n’a d’égal que leur esprit de camaraderie. Ils réalisent leurs rêves d’athlètes et, fidèles à l’esprit des Jeux olympiques spéciaux, ils triomphent dans la vie.