L’équipe de Mme Homan

Honorables sénateurs, comme l’entraîneur Demers l’a dit, j’aimerais pouvoir jouer comme les femmes et j’ai toujours admiré Martin St-Louis.

Honorables sénateurs, nous avons beaucoup parlé des Jeux d’hiver de Sotchi, mais nous sommes également fiers d’une autre équipe canadienne qui pourrait se retrouver à Pyeongchang en 2018. Je voudrais que vous reteniez le nom d’une autre équipe féminine, une équipe dominante en curling.

À cause de la semaine de pause, je n’ai pas pu transmettre officiellement mes félicitations dans l’enceinte du Sénat. Je tiens donc à féliciter aujourd’hui l’équipe de Rachel Homan de sa victoire au tournoi canadien de curling féminin, qui a eu lieu le 9 février à Montréal. En plus de Mme Homan, qui vient d’Orléans, l’équipe est formée des Ottaviennes Lisa Weagle, Alison Kreviazuk et Emma Miskew.

Leur équipe est la première, depuis 1985, à être demeurée invaincue pendant toute la durée du tournoi. C’était déjà une équipe championne parce qu’elle a aussi remporté le tournoi de l’an dernier, à Kingston.

Cette compétition est probablement mieux connue sous le nom du Tournoi des cœurs Scotties, qui fait référence au fidèle commanditaire du curling féminin, les produits Kruger, et qui exprime bien l’amitié et l’esprit d’équipe qui caractérisent ce sport.

Plus de 1 million de Canadiens jouent au curling et plus du tiers de la population canadienne suit chaque hiver ce sport à la télévision. On peut donc dire que le Canada est la capitale mondiale du curling. Les médailles que le Canada a obtenues en curling féminin et masculin à Sotchi le prouvent hors de tout doute.

J’ai toujours été intrigué par la combinaison d’étiquette et de compétitivité qui caractérise le curling, et ce, sans parler des quelques verres qui suivent la partie, des sourires, des poignées de main échangées entre les équipes, du bel enthousiasme des joueurs et de leur extraordinaire concentration. Il ne faut donc pas s’étonner que les joueurs et le public soient si loyaux et fiers.

Et c’est loin d’être terminé, puisque l’équipe de Mme Homan participera le mois prochain au Mondial de curling féminin, qui aura lieu du 15 au 23 mars à Saint John, au Nouveau-Brunswick. Je souhaite bonne chance aux membres d’Équipe Canada et je suivrai leurs prouesses avec plaisir. Rappelez-vous ce nom, honorables sénateurs, Rachel Homan, d’Ottawa, car vous pourriez le voir briller au tableau des médailles en Corée du Sud, en 2018.