Novembre est le mois des Jeux olympiques spéciaux

LE MOIS DES JEUX OLYMPIQUES SPÉCIAUX

L’honorable Jim Munson : Honorables sénateurs, comme le mois de novembre tire à sa fin, je rappelle aux sénateurs que novembre est le mois des Jeux olympiques spéciaux au Canada. Les Jeux olympiques spéciaux sont un mouvement international qui permet aux personnes atteintes de déficience intellectuelle de s’entraîner et de participer à des compétitions sportives.

Du 6 au 13 février, 81 des meilleurs athlètes du Canada participeront aux Jeux olympiques spéciaux d’hiver de 2009 qui se tiendront à Boise, en Idaho. Ces athlètes donneront le meilleur d’eux-mêmes dans l’espoir de décrocher l’or, l’argent ou le bronze dans des disciplines comme le ski alpin, le ski de fond, le patinage artistique, le hockey en salle, la raquette et le patinage de vitesse.

Plus de 3 000 athlètes provenant de 85 pays seront à Boise, et moi aussi. Je serai très fier de représenter le Canada et nos athlètes à ces jeux.

Je représenterai le Canada à ces jeux, mais je rendrai aussi hommage à la mémoire de mon olympien spécial, Timothy James Alexander Munson. Timmy est né il y a presque que 40 ans, c’était notre petit garçon et il était atteint du syndrôme de Down. Comme bien des gens qui naissent avec ce syndrôme, il avait d’autres problèmes de santé et il est mort avant son premier anniversaire.

Timmy a vu le jour dans une famille aimante et ouverte, mais, comme bon nombre de sénateurs s’en souviennent, il y a une génération notre société n’acceptait pas les gens qui avaient une déficience intellectuelle. Beaucoup de honte et de préjugés entouraient les déficiences, surtout les déficiences mentales, et ce n’est pas en ces termes qu’on en parlait à l’époque.

Nous avons fait beaucoup de chemin depuis, et nous le devons en grande partie aux Jeux olympiques spéciaux. En faisant participer des gens à des activités sportives et en leur donnant la chance de compétitionner et de gagner des médailles au niveau international, on ouvre non seulement des portes, mais aussi des esprits.

En ce mois des Jeux olympiques spéciaux, j’encourage tous les sénateurs à s’impliquer. Vous pouvez devenir entraîneur, conduire un athlète aux entraînements ou contribuer financièrement au mouvement. En appuyant les Jeux olympiques spéciaux, honorables sénateurs, vous contribuerez à abattre les obstacles que doivent toujours surmonter les personnes ayant une déficience intellectuelle.

Les athlètes des Jeux olympiques spéciaux ont une devise : « Gagner dans la vie ». Dans leur serment, ils disent : « Que je sois victorieux, mais si je n’y parviens pas, que je sois courageux dans l’effort. »

En appuyant les Jeux olympiques spéciaux, vous rendrez le Canada plus inclusif et le monde meilleur.