OLYMPIQUES SPÉCIAUX DE SHANGHAI

Mesdames et messieurs, athlètes, entraîneurs, parents et amis, quel moment merveilleux pour nous tous que cette rencontre! J’espère que vous êtes aussi heureux que moi?

À l’approche d’un moment mémorable, nous avons le bonheur d’avoir parmi nous ce soir 83 athlètes, 22 entraîneurs ainsi que de nombreux parents et amis. Au cours de la semaine qui vient, vous allez montrer au monde ce que le Canada a de mieux à offrir d’un océan à l’autre. Vous vous êtes entraînés sans relâche dans vos disciplines respectives. Vous avez travaillé d’arrache-pied et vous êtes livrés à diverses compétitions pour vous qualifier en vue de cet événement. Je sais que vous allez revenir avec des médailles et j’ai hâte de suivre les épreuves cette semaine, depuis les sports nautiques jusqu’au baseball en passant par les quilles et le soccer sans oublier la gymnastique et la dynamophilie. La concurrence sera forte, mais vous serez à la hauteur et vous ferez la fierté du Canada.

Des médailles feraient notre fierté, certes, mais je connais assez bien les athlètes olympiques spéciaux pour savoir que vous nous donnerez de nouvelles raisons d’être fiers à chaque instant au cours des dix jours qui viennent : par votre honnêteté, votre intégrité et votre esprit sportif; en encourageant vos coéquipiers et tous les autres athlètes; en montrant au monde entier ce que signifie vraiment le mot « compétition ».

J’ai déjà vécu en Chine pendant cinq ans et je puis vous dire qu’à l’époque, les choses étaient fort différentes. Les personnes présentant des déficiences intellectuelles ne participaient pas à la vie sociale. On les cachait, tout comme cela se faisait ici même, au Canada, il y a une génération. Nous avions honte de ceux qui étaient différents de nous.

Mesdames et messieurs, je ne peux vous dire ma joie de savoir cette époque révolue, et je tiens à vous remercier, athlètes olympiques spéciaux, d’avoir rendu cette évolution possible. Les Jeux olympiques spéciaux sont un mouvement international qui vise, par le sport et la compétition, à nous amener à accepter la diversité et à célébrer nos différences. Ils contribuent ainsi à améliorer le monde en favorisant l’acceptation, la compréhension et le respect des autres quels qu’ils soient. Et c’est à vous, athlètes, entraîneurs, parents et amis, que nous sommes redevables de cette réussite.

Ce soir, nous avons beaucoup de raisons d’être heureux. Nous en avons beaucoup aussi d’être fiers, et nous en avons 83 de sourire et de dire « bravo! ».

C’est pour moi un immense honneur que de participer à cette soirée et à la semaine qu’elle ouvre. Je vous remercie du fond du cœur de m’avoir invité à être des vôtres. Je suis honoré d’être ainsi associé aux Jeux olympiques spéciaux et très fier d’être canadien.

Je vous fais mes meilleurs vœux de succès et de joie tout au long de la semaine et vous souhaite la meilleure des chances au cours des compétitions.

Que les Jeux commencent et vive le Canada!